Initiatives locales pour la transition énergétique

Embed Size (px)

DESCRIPTION

Initiatives locales pour la transition énergétique. Deutsch-französische Konferenz der Gemeinde Wietzendorf und des Deutsch-Französischen Ausschusses (DFA) im Rahmen der Feierlichkeiten zum 50jährigen Bestehen des Elysée -Vertrages 29 Janvier 2013. EEG – un exemple reconnu de réglementation. - PowerPoint PPT Presentation

Text of Initiatives locales pour la transition énergétique

  • Initiatives locales pour la transition nergtiqueDeutsch-franzsische Konferenz der Gemeinde Wietzendorf und des Deutsch-Franzsischen Ausschusses (DFA) im Rahmen der Feierlichkeiten zum 50jhrigen Bestehen des Elyse-Vertrages

    29 Janvier 2013

  • Folie *EEG un exemple reconnu de rglementation2000: entre en vigueur de lEEG6,4% (2000) 25 % (2012) de renouvelables dans la consommation 4 lments structurels: priorit de rachat; connexion au rseau; rmunration garantie; dgression annuelle

    De nouvelles contraintes lies laugmentation de la part des nergies renouvelablesDlais et cots de construction des rseauxStabilit des rseauxAcceptabilit des projetsRpartition des cots / rmunration pour lutilisation du rseau / prlvements de lEEG

  • Folie *De nouvelles contraintes lies au dveloppement des nergies renouvelablesCohrence du cadre rglementaire avec les conditions actuellesJusqu prsent, approche quantitative focalise sur la productionRisque de cration de marchs de niche et de Fehlallokation

    Contraintes techniquesDveloppement du rseau pour la production dcentralisePas de coordination lchelle rgionale

    Rpartition des cots de la transistion nergtiquePrix lev pour le consommateurRentabilit des installations conventionnelles

  • Folie *Les nergies renouvelables en FranceSituation en France:Energies renouvelables: 12,9 % de la consommation en 2010, soit 66,18 TWhObjectif 2020: 25 % de la consommation base dnergies renouvelables Quelle: http://www.gtai.deBarrires au dveloppement des nergies renouvelables:Prix de llectricit (nuclaire et hydrolectricit)Lourdeur des procdures (temps de dveloppement dun parc olien > 6 ans)Incertitude rglementaire

  • Seite *Les acteurs du dveloppement de projet en nergies renouvelables Grands projets (parcs oliens, cognrations, rseaux de chaleur, )Complexit techniqueInvestissement levRisques importants Ports par les dveloppeurs de projets ou les grandes entreprises du secteur (concessions, PPP).

    Petits projets individuels (photovoltaque, solaire thermique, pompe chaleur, )Mise en uvre aiseSubventionMise en uvre par les particuliers

    Quel rle pour les communes/rgions?(co)investissement (SEM, SPL)Participation aux bnfices des projets

  • Seite *Les Entreprises Publiques Locales en FrancePlus de 20 EPL ayant la distribution et/ou la production dnergie comme activit principale. GEG Grenoble, Vialis Colmar, Soregies et Sergies dans la Vienne, Rseau GDS Strasbourg, CPCU Paris ou encore Solis NiortPeu dEPL regroupent production et distribution

    Prs de 100 autres EPL ont acquis une comptence en matire dnergies renouvelables, et spcialement de photovoltaque, en complment de leur activit principale (amnagement, immobilier).

    Pas de vritable quivalent aux Stadtwerke (plusieurs activits production dlectricit, distribution dnergie, gestion des dchets, au sein dune mme structure)

  • Seite *Les barrires au dveloppement de projets communauxCompartimentation des activits / spcialisation des EPLPas daccs au rseau pour les nouveaux projets Pas de synergies entre diffrentes activits

    Lourdeur des procdures exemple de lolienLoi de lurbanisme Zones de dveloppement olienQuestion prjudicielle du conseil dtat la cour de justice europenne sur les tarifs oliens

    Difficult du financement de projetContexte rglementaire incertainComptence en financement de projet

  • Folie *Situation initiale typique dune ville moyenne

    1. Jusqu 100% du besoin en nergie est couvert par lachat dnergie.Besoin en nergie primaire / secondaire: environ 250 GWh soit 15 M .

    2. 10% de cette nergie est perdue jusqu sa livraison au client final soit 1,5 M/a.3. Environ 47% de lnergie, soit 8,4 M/a, est perdue dans sa conversion pour rpondre aux besoin finaux de la commune: clairage, chaleurSituation actuelleLeviers possiblesCration locale de valeur

  • Folie *Leviers possibles pour une ville (1/2)Optimisation

    Optimisation et mise en commun des contratsMeilleure visibilit et baisse des cots

    Economies dnergies dans les btiments grce des contrats de performance (Energiespar-Contracting)Adapt aux coles, hpitaux, maisons de retraite, installations sportives, Gestion de lnergie dans les btimentsExemplarit des btiments de la commune, compteurs intelligents, domotique, .....RnovationProgramme de subventions et conseil aux citoyensOptimisation nergtique dans les industriesSoutien aux entreprises localesEfficacit nergtique de lclairage publicMotivation et participation des entits publiques aux conomies ralises Projet 50/50 pour les coles

    Efficacit Energtique

  • Folie *Leviers possibles pour une ville (1/2)

    Dveloppement de la chaleur urbaine / chaleur de proximitImplication de partenaires locaux pour les ressourcesEolien, biomasse, etc.Production ad-hoc utilisation rationnelle de lnergiePompes chaleur, cognration, froid, rutilisation de la chaleur, solaire, production de biogaz partir des dchets, .etc.Utilisation du biogaz dans les rseaux urbains de gaz naturelScurit dapprovisionnement en chaleur sur le long terme et cot rduit

    Participation des citoyens dans les projetsModles de participation financire dans les parcs oliens et autres projetsConseil en financement et rnovation pour les citoyensCration dune structure de conseil communaleProgramme de subvention des municipalits, fonds de maitrise de lnergieMise disposition des conomies pour les citoyensRelations publiques, communication, etc.

    Production / consommation dnergie dcentraliseParticipation des citoyens

  • Folie *Un exemple pratique: optimisation de la chaleur dans le quartier de Querfurt SudRsultat

    Scurisation des emplois exitant et cration de nouveaux postes et rduction des mission der CO2 de 70%

    Transparence vis vis des clients et du public pour les dveloppements futurs

    Augmentation de la consommation de chaleur de 20% grce aux acquisitions

    Diminution des cots de production de la chaleur denviron 30%Mise en oeuvre

    Complment de linstallation existante grce la production de biogaz partir de rsidus

    Externalisation de la chaleur urbaine dans une socit spare

    Fidlisation des clients existants et acquisition de nouveau clients

    Optimisation de lexploitationSituation initiale

    Chaudire au gaz naturel datant de 1993, environ 3 temps pleins, Emission de CO2 : 3.100 t/a

    Chaleur urbaine est une activit intgre de la socit dimmobilier

    Alimentation de 120.000 m de surface habitable et de 1.900 maisons et immeubles privs ou communaux

    Consommation de gaz naturel de 17.000 MWh/a

    Cration valeur ajoute locale de plus de 5 M jusquen 2025!

  • A. SaF. RuscheinskiM. ReihauerU. GhrsM.J. HloucalM. BhlF. FritschC. HugA. RedekerS. WendtI. TwsS. BttgerC. NhH. DevysU. ErkensD. MurrT. LenkeS. SchmidtS. WerthschulteS. TietzeJ. BleicherK. LangC. Roger-LacanPage *K. RohatschS. Dickel

    *