of 8 /8
Elections professionnelles . . . . . . . . . . . .P.2 Conférence "Contenir" . . . . . . . . . . . . . . . .P.3 Certification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .P.5 Semaine du goût . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .P.6 Le Père Noël fait son cirque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .P.7 En bref . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .P.8 Dans le numéro du mois d’octobre, une coquille s’est glissée. Il était indiqué : « vous pouvez faire part de vos questionnements éthiques liés aux activités de l’établissement par mail au secrétariat de direction : [email protected] ou par courrier à l’adresse du Président. » Or, toutes vos questions et fiches de saisine sont bien à adresser à [email protected] SOMMAIRE ERRATUM ETHIQUE J OURNAL DE L’É TABLISSEMENT P UBLIC DE S ANTÉ M ENTALE DE LA V ALLÉE DE L’A RVE ÉDITO Le 4 décembre prochain, l’ensemble des agents de la Fonction Publique est appelé à voter pour désigner leurs représentants au sein des instances que sont les CTE (pour les questions collectives) les CAPL/CAPD (pour les questions individuelles). La participation à ces élections, qui se déroulent tous les 4 ans, est fondamentale pour conforter la légitimité des instances qui accompagnent le dialogue social au sein de nos établissements. La composition du CHSCT est également liée aux résultats de ces élections (pour les questions d’Hygiène, de Sécurité et de Conditions de Travail). Il est donc important de participer à ce scrutin. Voter le 4 décembre, c’est participer de façon indirecte, par le choix de vos représentants, aux actions, mesures et choix qui seront faits au sein des instances et qui concourent à la vie de l’EPSM, pour les 4 prochaines années. Au-delà de ce vote, il m’a paru important de souligner la cohésion qui s’est mise en place, entre le pôle de psychiatrie générale et le pôle de psychiatrie infanto-juvénile autour du thème « contenir ». Notre établissement ne peut sortir que gagnant et plus soudé de ces réflexions collectives que la direction s’engage à soutenir. Vous trouverez au cours des pages de ce numéro de « Rue de la patience » des détails sur ces deux sujets. Enfin, nous vous attendons nombreux aux fêtes de Noël, celle des patients, le mardi 16 décembre 2014 à la cafétéria de l’EPSM et celle du personnel, le 13 décembre à la Salle des Fêtes d’Amancy. Monique Cros Directrice Adjointe Rue de la Patience Novembre 2014 902.039 EPSM_Journal_Novembre_2014_E 8/12/14 07:26 Page1

JOURNAL DE L’ÉTABLISSEMENT PUBLIC DE SANTÉ MENTALE DE … de la patience_2014_11.pdf · 2014. 12. 9. · Elections professionnelles du 2 JOURNAL DE L’ÉTABLISSEMENTPUBLIC DE

  • Author
    others

  • View
    0

  • Download
    0

Embed Size (px)

Text of JOURNAL DE L’ÉTABLISSEMENT PUBLIC DE SANTÉ MENTALE DE … de la patience_2014_11.pdf · 2014....

  • Elections professionnelles . . . . . . . . . . . .P.2

    Conférence "Contenir" . . . . . . . . . . . . . . . .P.3

    Certification . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .P.5

    Semaine du goût . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .P.6

    Le Père Noëlfait son cirque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .P.7

    En bref . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .P.8

    Dans le numéro du mois d’octobre,une coquille s’est glissée.

    Il était indiqué : « vous pouvez fairepart de vos questionnementséthiques liés aux activités del’établissement par mail ausecrétariat de direction :[email protected] ou parcourrier à l’adresse du Président. »

    Or, toutes vos questions et fiches desaisine sont bien à adresser à[email protected]

    SOMMAIRE

    ERRATUM ETHIQUE

    JO U R N A L D E L’ÉTA B L I S S E M E N T PU B L I C D E SA N T É ME N TA L E D E L A VA L L É E D E L’AR V E

    ÉDITO Le 4 décembre prochain, l’ensemble des agents de la FonctionPublique est appelé à voter pour désigner leurs représentants au seindes instances que sont les CTE (pour les questions collectives) lesCAPL/CAPD (pour les questions individuelles). La participation à cesélections, qui se déroulent tous les 4 ans, est fondamentale pourconforter la légitimité des instances qui accompagnent le dialoguesocial au sein de nos établissements. La composition du CHSCT estégalement liée aux résultats de ces élections (pour les questionsd’Hygiène, de Sécurité et de Conditions de Travail).

    Il est donc important de participer à ce scrutin. Voter le 4 décembre,c’est participer de façon indirecte, par le choix de vosreprésentants, aux actions, mesures et choix qui seront faits ausein des instances et qui concourent à la vie de l’EPSM, pour les4 prochaines années.

    Au-delà de ce vote, il m’a paru important de souligner la cohésion quis’est mise en place, entre le pôle de psychiatrie générale et le pôle depsychiatrie infanto-juvénile autour du thème « contenir ». Notreétablissement ne peut sortir que gagnant et plus soudé de cesréflexions collectives que la direction s’engage à soutenir.

    Vous trouverez au cours des pages de ce numéro de « Rue de lapatience » des détails sur ces deux sujets.

    Enfin, nous vous attendons nombreux aux fêtes de Noël, celle despatients, le mardi 16 décembre 2014 à la cafétéria de l’EPSM etcelle du personnel, le 13 décembre à la Salle des Fêtesd’Amancy.

    Monique CrosDirectrice Adjointe

    Rue de la PatienceNovembre 2014 902.039

    EPSM_Journal_Novembre_2014_E 8/12/14 07:26 Page1

  • Elections professionnelles du

    2 JOURNAL DE L’ÉTABL ISSEMENT PUBL IC DE SANTÉ MENTALE DE LA VALLÉE DE L’ARVENovembre 2014

    Moment important de la vie institutionnelle de l’établissement, les élections de vos représentants aux instancesde l’établissement ainsi qu’aux instances départementales auront lieu le 4 décembre 2014.

    Ces élections concernent :• le CTE - Comité Technique d’Etablissement

    • les CAPL - Commissions Administratives Paritaires Locales

    • les CAPD - Commissions Administratives Paritaires Départementales

    Vous votez pour :• uniquement le CTE si vous êtes un agent contractuel ou stagiaire

    • le CTE, les CAPL et les CAPD si vous êtes un agent titulaire

    Les listes des électeurs et des candidatsLes listes des électeurs et des candidats, affichées au centre hospitalier sur les panneaux d’affichages au rez-de-chaussée, sont consultables auprès des secrétaires médicales de l’extra hospitalier et sur intranet, dansl’onglet Pôle Administratif et Logistique\Ressources Humaines\Elections professionnelles du 4 décembre 2014

    Le matériel électoralLe matériel électoral accompagné d’une note d’information sera adressé à votre domicile au plus tard le 24 novembre 2014.

    Le voteVous aurez la possibilité de voter :

    • par correspondance : ATTENTION, l’enveloppe comportant vos noms et prénoms doitimpérativement être signée pour valider votre vote

    • au centre hospitalier le 4 décembre 2014, entre 6h30 et 16h en salle administrative au 2ème étage.

    Les consignes de vote sur place seront affichées devant le bureau de vote.Pour le vote sur place, il sera nécessaire de vous munir de votre carte d’identité.Le dépouillement aura lieu à partir de 16h et les résultats seront proclamés dans la soirée.Les représentants du personnel élus prendront leurs fonctions à compter du 1er janvier 2015 pour une duréede mandat de 4 ans.

    Clotilde Vallier, Françoise Bourgeois (RH) & les représentants du personnel

    4 décembre 2014

    EPSM_Journal_Novembre_2014_E 8/12/14 07:26 Page2

  • Le 16 octobre s’est déroulée une journée complète deconférence dans la salle polyvalente d’Amancy, à la-quelle étaient présents près de 200 professionnels del’EPSM désirant réfléchir et échanger à partir du thème« Contenir ».

    L’idée de l’organisation d’une telle journée, présentantles réflexions et pratiques tant en pédopsychiatriequ’en psychiatrie adulte, s’est construite par des suggestions de plusieurs professionnels, répondant à unedemande des agents de proposer une dynamique ausein de l’EPSM grâce à une réflexion globale et pluri-disciplinaire sur le soin en psychiatrie. Le désir fut également de rencontrer l’autre, d’en connaître sesspécificités et la créativité dans sa pratique.

    Le thème « Contenir » a émergé d’un besoin de préciserla place de l’écoute, de la rencontre, de la pensée etde la temporalité dans le soin et la fonction d’apaise-ment. C’est ainsi que des professionnels, de différentesformations, ont proposé de présenter leur travail et lesdispositifs mis en place au sein des structures où ilsexercent.

    Après le café d’accueil pour les participants, la jour-née fut introduite par les allocutions de F. Bernier, Directeur de l’EPSM, et du Dr F. Dulac, Psychiatre etPrésident de la CME. Ils expriment l’initiative et l’enga-gement du personnel pour cet événement. Suite à lavisite de la Commission de Contrôle des Lieux de Privation de Liberté en août 2014, le thème est d’actualité à l’EPSM. De plus, cette manifestation réunit,pour la première fois, les professionnels de la pédo-psychiatrie et de la psychiatrie adulte.

    N. Gauvri t -Anderson (Psychologue / CMPA Sallanches et Unite Bionnassay) et J. Cornier (Cadrede sante / HDJ et CMPA La Roche sur Foron) introdui-sent la journée par une évocation qu’a l’enjeu de lacontenance en psychiatrie. Ils précisent qu’attachern’est pas contenir. Ils rappellent qu’être contenant,c’est se montrer capable d’accueillir les contenus angoissants projetés par le patient sur nous. Ils ont in-sisté sur la nécessité qu’une base théorique et de tempsd’échanges en équipe pluridisciplinaire facilitent unepensée réflexive à ne pas se laisser envahir par dessouffrances qui ne nous appartiennent pas.

    S’appuyant sur cette présentation, J.F. Viller (Psycho-logue CMPA Cluses et Unite Aravis), est venu ensuitefaire part d’une situation décrivant le travail d’équipeà partir de la violence, éprouvée tant du côté du patient que du professionnel, dans une unité d’hospi-talisation.

    Dans la seconde partie de la matinée, C. Cravero (Psychologue / CMPI La Roche sur Foron) et B. Moenne (Infirmière de Secteur Psychiatrique / CMPILa Roche sur Foron) nous ont décrit le dispositif d’ungroupe accueillant trois enfants présentant des troublesdu spectre autistique. Elles ont témoigné de son évolutiondepuis sa création jusqu'à sa troisième année, en référence à la théorie psychanalytique des groupesd’enfants. Cet espace de soins s’offrant comme récep-tacle de parties psychiques archaïques, accueillant lesangoisses les plus primitives et ayant la tâche de trans-former les vécus bruts à travers les expériences intersensorielles vécues dans l’ici et maintenant.

    3JOURNAL DE L’ÉTABL ISSEMENT PUBL IC DE SANTÉ MENTALE DE LA VALLÉE DE L’ARVENovembre 2014

    Conférence "Contenir"

    Un public attentif aux sujets évoqués

    Les intervenants

    EPSM_Journal_Novembre_2014_E 8/12/14 07:26 Page3

  • Conférence "Contenir"

    4

    Ensuite, J.E. Jagerschmidt (Infirmier de Secteur Psy-chiatrique / CATTPI La Bobine Vetraz-Monthoux) aconclu la matinée en nous rendant compte, dans unCATTP, de la façon dont des enfants accueillis usentd’ateliers à médiations pour parvenir à contenir leursémotions vécues suite à une frustration.

    Après l’heureux moment du repas, nous avons entamél’après-midi avec l’intervention du Dr J.M. Bastide (Psychiatre, Chef du Pole de Psychiatrie Adulte). Il aretracé l’évolution des courants de pensée en psychia-trie, de l’aliénisme à la psychiatrie contemporaine, enpassant par les principes de la psychothérapie institutionnelle et de la psychiatrie de secteur. Il était également question du modèle actuel d’une spécialitémédicale qui tendrait à se référer au tout-neurobiologique,négligeant ce qui serait constitutif de l’humain. De cefait, il est nécessaire que des professions, autrefois méconnues de la psychiatrie adulte, créent leur placedans le soin auprès de la population adulte.

    Cette intervention a introduit la présentation à troisvoix de L. Ferrand (Psychomotricienne / HDJ La Rochesur Foron), C. Bichet (Psychomotricienne / HDJ Sallanches et Unité F. Fanon) et A. Badin (Psychomo-tricienne / Intra-hospitalier). La psychomotricité n’a étéassimilée que très récemment en psychiatrie adulte. Lesintervenantes nous ont sensibilisés à une écoute autreet ont fait part de leur approche de la contenance enprésentant le déroulement d’un soin réalisé auprèsd’une personne schizophrène, à l’appui de très richesapports théoriques.

    La seconde partie de l’après-midi a été ouverte parM.P. Delaye-Delajoud (Psychomotricienne / CMPI LaRoche sur Foron) et B. Moenne. Elles ont mis en évidence l’idée de contenance groupale et l’importancede l’accueil en groupe pour des familles. Ces différentsespaces permettent des allers et retours du groupal àl’individuel, entre la prévention et le soin, à une période particulièrement sensible de la vie. Pour exposer la pertinence de leur dispositif, entre paroleset expériences psychomotrices, rythmiques et relationnelles, les intervenantes nous ont proposé unevignette clinique ponctuée d’apports théoriques.

    Pour la dernière intervention de la journée, à partirde la question « En psychiatrie périnatale, qui contient qui ? », le Dr M. Perreau (Pédopsychiatre / CMPI etAntenne de Périnatalité sur le secteur du Mont-Blanc)s’est appuyée sur la théorie de l’attachement, soutenant l’importance et la pertinence du travail thérapeutique et de l’accompagnement médical auprès des parents, et ainsi prendre soin de façon cohérente et continue, avec sensibilité et attention, le nourrisson ou le jeune enfant. Au-delà de la présen-tation d’un travail très intéressant, la présence du Dr M. Perreau fut un moment fort car sa participationà la conférence a été l’une de ses dernières actions ausein de l’EPSM, avant son départ vers d’autres horizons. Cela est encore l’occasion pour nous de luisouhaiter une bonne continuation et lui dire le plaisirque nous avons eu à travailler avec elle pour l’organi-sation de cette journée.

    C’est après la conclusion de la journée faite par le Dr F. Dulac, que les participants quittent cettegrande salle quarante minutes après l’heure prévue.Un travail de plusieurs mois se finit à cet instant pourtoutefois laisser une empreinte dans les pratiques et lesréflexions de chaque participant.

    Les intervenants mettront par écrit le contenu de leurprésentation. Pour celles et ceux qui n’ont pu venir, ouqui souhaitent revenir sur celles-ci, les actes de laconférence seront prochainement accessibles sur le siteintranet de l’EPSM.

    JOURNAL DE L’ÉTABL ISSEMENT PUBL IC DE SANTÉ MENTALE DE LA VALLÉE DE L’ARVENovembre 2014

    EPSM_Journal_Novembre_2014_E 8/12/14 07:26 Page4

  • 5JOURNAL DE L’ÉTABL ISSEMENT PUBL IC DE SANTÉ MENTALE DE LA VALLÉE DE L’ARVENovembre 2014

    Une conférence pour 2015C’est avec une grande attention portée aux réflexions et échanges sur les pratiques que Monsieur F. Bernier,et l’équipe de Direction, ont soutenu cette initiative et ont engagé l’établissement pour son bon déroulement.

    Pour 2015, avec l’accord officiel de M. Bernier, renouveler l’événement s’avère possible. Ce sera à chacun deproposer un thème.

    Comment pouvons-nous procéder ?• Le futur ex-comité de pilotage (composé de C. Bichet, J. Cornier, N. Gauvrit-Anderson, J.E. Jagerschmidt,

    M. Perreau et J.F. Viller) propose de recueillir auprès des agents, toutes les propositions de thèmes et toutesdemandes de participer au comité de pilotage.

    • Une rencontre aura lieu le 8 janvier 2015 à 15h pour constituer le nouveau comité de pilotage, si possiblepluri-professionnel, et de déterminer le thème de la prochaine conférence.

    • Un appel à communications sera ensuite diffusé à l’ensemble de l’EPSM, ainsi qu’au Pôle de Psychiatrie desHôpitaux du Léman.

    Le Comité de Pilotage

    Certification de L’EPSMDepuis les réunions de lancement et d’information qui ont eu lieu la semaine du 13 octobre, les groupes d’analysedes processus ont commencé leur travail.

    • Parcours patient : 2 réunions• Risque infectieux : 3 réunions• Droits de patients : 1 réunion• Qualité de vie au travail : 1 réunion• Identitovigilance : 1 réunion• Système d’information : 1 réunion

    Différentes catégories professionnelles sont représentées : adjoint administratif BDE, adjoint des cadresBDE/sécurité, adjoint des cadres RH, agent de service hospitalier, cadre de santé, cadre supérieur de santé,diététicienne, directeur de soins, directrice adjointe, directrice des ressources humaines, ergothérapeute, gestionnaire RH, infirmier, infirmière hygiéniste, ingénieur, lingère, médecin DIM, pharmacienne, praticien hospitalier, psychomotricienne, représentant du personnel, responsable cuisine, responsable services logistiques,gestionnaire applications, etc.

    Un représentant des usagers participe également aux réflexions.Les membres du COVIRISQUAL qui se réunit le 25 novembre auront la charge de valider les résultats des deuxpremiers audits de processus finalisés, afin que le plan d’actions adopté puisse être mis en œuvre.

    Les résultats des groupes de travail, par thématique, seront disponibles sur le site intranet : page Certification /Certification V2014.

    Si vous souhaitez participer aux prochains groupes, vous pouvez vous rapprocher des pilotes, toutes les infor-mations sur la page « Certification V2014 » d’intranet.

    Sophie MissereyPour le bureau qualité

    EPSM_Journal_Novembre_2014_E 8/12/14 07:26 Page5

  • En s’appuyant sur ces deux arguments, nous avons doncpréparé et organisé : • Un quizz dont l’objectif était bien sûr de tester de manière ludique les connaissances des uns et des autresmais surtout de permettre le dialogue avec le patient surses habitudes alimentaires, ses habitudes de vie…la plupart des patients qui se sont prêtés à ce jeu, sontvenus non accompagnés à la Cafétéria et c’est le person-nel de la Cafétéria qui s’est chargé d’apporter son aide.• La dégustation d’un délicieux cocktail vitaminé orange-carotte-citron était offerte à chaque participant. • Offrir quelque chose de nouveau, de bon pour la santépeut constituer un premier échange, voire même unemarque de respect et de bienveillance. • Puis dans l’esprit du « Bien manger et bouger, c’est lasanté ! » la semaine s’est terminée par une rencontre interservices à la Cafétéria pour bouger, danser grâce à desjeux modernes et tendance WII Sports et WII Danse suivisd’un goûter autour d’un gâteau sucré aux lentilles vertesdu Puy que chaque unité ou structure extérieure devaitpréparer (recette distribuée une quinzaine de jours auparavant). Nous avions choisi cette recette afin de faire découvriraux patients un plat original, qui sort de l’ordinaire.

    Eveiller les papilles grâce à de nouvelles saveurs est leprincipe même de la semaine du goût.

    Le CATTP Adultes de Bonneville est venu à cette rencontreainsi que quelques patients de l’intra.En matière d’organisation, nous avons pu bénéficier del’aide d’une secrétaire médicale et d’une aide-soignantedu Bionnassay qui a bien voulu rester après son travaildu matin.

    6 JOURNAL DE L’ÉTABL ISSEMENT PUBL IC DE SANTÉ MENTALE DE LA VALLÉE DE L’ARVENovembre 2014

    Semaine du Goût

    La 25ème édition de la Semaine du Goût s’est déroulée du 13 au 19 octobre 2014

    Afin de mettre l’accent sur les bénéfices pour la santé d’avoir une alimentationsaine et diversifiée, depuis plusieurs années l’Amicale Edelweiss s’intéresse à cetévénement.Au regard des nombreux troubles alimentaires rencontrés par les personnes ensouffrance psychique dont nous avons la prise en charge, il nous semble effective-ment important d’entendre ce malaise et de tenter d’y apporter une réponse. Cette année, en collaboration avec la diététicienne de l’hôpital, nous avons choisid’aborder le thème des légumes secs. En effet, les légumineuses sont souvent associées à des aliments qui font grossirdonc sont peu ou pas assez consommées alors que bien au contraire, ce sont desproduits d’une incroyable richesse nutritionnelle (fibres, sels minéraux, vitaminesdu groupe B, protéines, glucides complexes) et très économiques.

    EPSM_Journal_Novembre_2014_E 8/12/14 07:26 Page6

  • 7JOURNAL DE L’ÉTABL ISSEMENT PUBL IC DE SANTÉ MENTALE DE LA VALLÉE DE L’ARVENovembre 2014

    t

    Les patients et professionnels ont confectionné et se sont partagés 3 gâteaux sucrés aux lentilles : celui du Bionnassay,celui du CATTP de Bonneville et celui préparé par le Salève,malgré l’absence des professionnels de cette dernière unité.A la fois ludiques et pédagogiques, ces animations avaient la prétention de vouloir mettre en application le rôle éducatifimportant inhérent à notre fonction soignante en psychiatrie.Cependant, malgré une large communication, nous regrettonsbeaucoup le manque de participation des patients et soignants. Le bilan de cette action reste donc assez mitigé.

    L’Amicale Edelweiss vous donne rendez-vous très prochainement pour :• la semaine de la sécurité des patients du 24 au 28 novembre 2014.• la Fête de Noël des patients ; mardi 16 décembre 2014 goûter et soirée dansante…une belle

    occasion de swinguer pour terminer l’année.

    Bénédicte Boullu, Diététicienne &Annie Guyon, Présidente de l’Amicale Edelweiss

    Le 13 décembre 2014... Le Père Noël fait son cirque !

    Nous profitons de l’occasion pour vous informer que le Noël des patients aura lieu le16 décembre 2014

    EPSM_Journal_Novembre_2014_E 8/12/14 07:26 Page7

  • EPSMde La Vallée de l'Arve530 rue de la Patience74805

    Responsablede la publication :François Bernier,Directeur

    Relecture et validation :Monique Cros,Directrice adjointe

    Coordinationet mise en page :Fanny Lemasle,Secrétaire de direction

    Impression :Services économiqueset logistiquesImprimerie Uberti-Jourdan74130 Bonneville

    *Mouvements du moisde novembre 2014.(Arrêtés au 21/11/2014).

    La Rochesur-Foron

    www.ch-epsm74.org

    DÉMARCHE QUALITÉProcédures mises en place et accessibles sur Intranet, onglet procédures :

    • Sortie d’un patient : continuité et coordination des soins• Soins psychiatriques sans consentement : information du patient• Permis de feu

    Procédures mises à jour :

    • Gestion, vérification et utilisation du matériel d’urgence• Sortie d’un patient sans avis médical (« fugue »)• Plan local de maitrise d’une épidémie

    Merci d’en prendre connaissance

    EN BREF

    Mouvements du personnel*BIENVENUE À :Mme BOURACHDI Rosa, Adjoint administratif au secrétariat de la directionMme BUSSAT Sarah, Aide-soignante aux VoironsMme GABARROU Heidi, IDE au BréventMme GRABIASZ Elodie, Educatrice spécialisée au CATPI de ClusesMme GRANDCLEMENT Sophie, IDE aux AravisMme QUIVY Béatrice, Adjoint des cadres aux Finances

    BONNE CONTINUATION À :M. ANCELIN Bruno, IDE à l’Unité de Frantz Fanon M. BIDAUD Patrick, Cadre supérieur de santé à la Qualité et à la Gestion des RisquesMme GAILLARD Clarisse, Psychomotricienne au CATTPI de SallanchesMme KHEDIRI Julie, IDE aux VoironsMme PERREAU Maud, Praticien hospitalier en pédopsychiatrie Mme PENIN PUGNAT Elodie, IDE au BionnassayMme POMMIER Jeanne, IDE aux VoironsMme POST Corinne, Adjoint administratif au secrétariat de la directionMme RASSIAT Tiffany, ASH contractuelle aux AravisDocteur SACHE Ludovic, Praticien hospitalier au CMPA La Roche et Hôpital de jour de Saint Sixt Mme SAUTIERE Mélanie, IDE à l’USN1 Mme VIZIER Johanna, IDE au Bionnassay

    TravauxA dater du 19 novembre,les véhicules devront êtrestationnés à leur emplace-ment respectif dans le nou-veau garage à l'entrée duparking de l'EPSM.

    L’activité menuiserie estégalement transférée sur cenouveau site.

    Nous vous tiendrons informés de l'avancement des travaux de démolition de l'ancienhôpital dans les prochains numéros du Journal Rue de la Patience.

    EPSM_Journal_Novembre_2014_E 8/12/14 07:26 Page8